La périodicité est la période comprise entre deux étalonnages ou vérifications.

Les normes Qualité type ISO 9000 ainsi que les normes d’étalonnage des matériels de contrôle n’imposent pas une périodicité précise pour le suivi de ceux-ci; la seule obligation est de pouvoir garantir la maîtrise des dérives éventuelles et de savoir mettre en œuvre tous les moyens nécessaires en cas de doute.

La périodicité est principalement fonction:
– du type d’équipement,
– des recommandations du constructeur,
– des informations de tendance obtenues à partir des étalonnages précédents,
– du degré de sévérité des conditions d’utilisation,
– des tendances à l’usure et à la dérive,
– des conditions d’environnement,
– de l’exactitude de mesure recherchée,
– de la gravité des conséquences d’une valeur mesurée acceptée pour correcte, alors qu’elle ne l’est pas à cause d’une non conformité d’un instrument de mesure.

Pour déterminer la périodicité d’un appareil, il faut mettre en équilibre les 2 critères suivants:
– rendre aussi petit que possible le risque que l’équipement de mesure cesse d’être conforme à ses spécifications pendant son utilisation,
– rendre minimal le coût des opérations d’étalonnage ou de vérification.

Entre chaque période d’étalonnage par un organisme extérieur, il reste malgré tout primordial de mettre en place des vérifications intermédiaires qui seront déclenchées soit de façon cyclique (toutes les semaines, tous les mois,…) soit en cas de doute sur une dérive éventuelle de la machine. Ces opérations doivent être simples et significatives des contrôles habituellement effectués: mesure d’une pièce type par exemple.