Son but est de fournir à l’utilisateur d’un moyen de mesure le résultat de son étalonnage, lui permettant de prendre en compte les écarts de justesse lors de son utilisation (c’est l’utilisateur qui décide si l’appareil peut être utilisé pour telle mesure, tel contrôle…).